COFICHEV

Nouvelle restructuration d’Agroscope : quelles conséquences pour le Haras et la filière équine ?

Le Conseil et Observatoire suisse de la Filière du cheval COFICHEV a pris connaissance avec stupéfaction des nouvelles velléités de restructuration d’Agroscope annoncées par le Conseil fédéral. Dans la mesure où le Haras national d’Avenches fait partie d’Agroscope, COFICHEV craint que cet établissement, qui constitue le centre de compétences de la Confédération en matière d’équidés, n’ait également à souffrir des coupes budgétaires prévues et qu’à terme son existence même soit remise en question. L’importance de la recherche ainsi que du transfert de connaissances en faveur de la filière équine est incontestée et il est essentiel que ces prestations soient maintenues à leur niveau actuel, tant quantitatif que qualitatif, à l’avenir également.