COFICHEV

Union européenne, Strassburg – Rapport sur la propriété responsable et les soins des équidés

Le Parlement européen a adopté à une large majorité une résolution sur la propriété responsable et les soins des équidés.

Le rapport (Rapporteure: Julie Girling) souligne l'apport économique, environnemental et social considérable des équidés et invite la Commission et les États membres à définir des orientations sur la garde des équidés. En particulier, le rapport demande que la branche des équidés et ses bienfaits pour l’économie ruralesoient mieux reconnus et que l'action du European Horse Network et de l'European State Stud Association soit soutenue.

  • Le secteur des équidés de l’Union (7 millions de têtes) est évalué à plus de 100 milliards d’EUR de chiffre d’affaires par an.
  • 5 à 7 équidés génèrent un emploi à temps plein. Ces emplois ne sont pas délocalisables.
  • Les équidés remplissent des rôles extrêmement variés : chevaux de loisirs et de compétition, chevaux de travail (tourisme, transport, thérapies, sport, éducation, sylviculture et agriculture, etc.) et participent au maintien de la biodiversité et à la durabilité dans les régions rurales.
  • La branche des équidés soutient la viabilité de l'agriculture, la gestion durable des ressources naturelles et la promotion de l'inclusion sociale dans les communautés rurales.
  • Les équidés sont encore très largement employés dans l’agriculture. Les agriculteurs recourent au rôle plurifonctionnel des équidés pour diversifier leurs activités et leurs revenus. Cette multifonctionnalité est de nature à stimuler l'emploi dans les zones rurales et contribue au développement des relations villes-campagne à la durabilité locale.
  • La garde et le traitement responsables des équidés passent avant tout par un souciprioritaire des conditions de santé et de bien-être.

Documents